Luxe et innovations

Il [Louis XIV] aima en tout la splendeur, la magnificence, la profusion. Ce goût, il le tourna en maxime par politique, et l’inspira en tout à sa cour. C’était lui plaire que de s’y jeter en tables, en habits, en équipages, en bâtiments, en jeu.
Mémoires, duc de Saint-Simon (1675-1755)


Le bas des murs est lambrissé de différents marbres aux couleurs très contrastées ; le haut, recouvert d’une riche étoffe que l’on changeait au gré des saisons. On tendait un tissu épais l’hiver, plus léger, l’été. Cette étoffe étant mobile, on parlait à son propos de « meuble d’été » et de « meuble d’hiver ».

Luxe et ostentation sont les maîtres mots du style Louis XIV, particulièrement dans les appartements d’apparat, là où se déroulait la vie publique du prince. Dans une même résidence, une distinction de plus en plus nette s’effectue entre appartements de représentation – où tout contribue à époustoufler le visiteur – et appartements privés, aux dimensions et à la décoration moins imposantes. Cette période voit aussi apparaître des meubles qui nous sont encore familiers, tels que le bureau et la commode.