100 portraits pour un siècle

Sandrine Zilli, diplômée en histoire de l'art – école du Louvre
Jusqu’au 1er mars 2020, le musée Lambinet de Versailles expose une remarquable collection de portraits du 18e siècle – dignes des plus grands musées.
Portrait d’un homme discret

Ses moyens sont limités, mais son œil est aiguisé, sa curiosité insatiable et sa disponibilité totale. Qui est-il ? Un amateur éclairé qui, à contre-courant de son époque, préfère rester anonyme. Il a acheté plusieurs centaines d’œuvres au gré des ventes publiques de par le monde, sans toujours pouvoir jauger l’œuvre de visu, d’où peut-être quelques mauvaises surprises ! Mais aucune déception à Versailles ; la sélection présentée à Lambinet est remarquable et variée.
Identifier un modèle, un coup de crayon ou de pinceau

Posséder n’est pas son seul but. Il a créé le Conservatoire du portrait du dix-huitième siècle (CPDHS) qui s’est donné pour mission de rassembler un maximum de documentations sur les portraits du 18e siècle, sur leurs auteurs – célèbres ou anonymes –, leurs modèles… formidable outil de recherche pour les conservateurs.
Infos pratiques :
« Cent portraits pour un siècle, de la cour à la ville sous les règnes de Louis XV et Louis XVI » au musée Lambinet : 54, bd de la Reine, 78000 Versailles. Pour en savoir plus, consulter le site de la ville de Versailles

À lire :
Xavier Salmon (conservateur au département des Arts graphiques du musée du Louvre), Cent portraits pour un siècle, éd. Snoeck, 2019, 25 €

 

Sandrine Zilli
Sandrine Zilli
Diplômée en histoire de l'art (école du Louvre).