« Trois conversations », espace de rêverie parmi les œuvres du Moyen Âge.


Actio ! au musée des arts décoratifs de Paris : 10 ans de création de Constance Guisset

Sandrine Zilli, diplômée en histoire de l'art – école du Louvre
Figure majeure du design, Constance Guisset fête ses dix ans de carrière au musée des arts déco pour lequel elle a déjà signé plusieurs scénographies. Aujourd’hui, elle y expose ses créations. Certaines prennent place dans les salles consacrées au Moyen Âge et à la Renaissance, et prennent même la parole, dans une expérience théâtrale déjà menée il y a peu au musée Fabre de Montpellier. Vous serez par exemple témoins d’une joute espiègle entre une élégante aux manches dégrafées – peinte vers 1510 – et Murnpoewie, une lampe aux « manches » lumineuses, créée en 2017 par Constance Guisset ; ou entre deux lits :


« Mon enfant, quand je vois votre ingéniosité, je me sens un vieux plumard ! »

Plume se transforme au fil du temps et des besoins de l’enfant et de l’adolescent ; il peut être lit à baldaquin, lit cabane ou lit mezzanine ménageant alors un espace bureau. Le dialogue s’installe entre Plume et le majestueux lit Renaissance aux armes de Rigoult d’Oureille, pièce maîtresse du musée parisien. L’ancêtre rappelle au petit dernier l’importance du lit au cours de l’existence :
« Mon petit plume, nous ne sommes pas que des lits ! Nous voyons naître, nous voyons mourir, nous voyons Mmh [hésitation]… Je veux dire… Nous sommes le théâtre des moments les plus cruciaux de l’existence […]. »
Par ailleurs, chacun dit quelque chose de son époque : confort et orgueil social pour la couche Renaissance, capacité d’adaptation à l’usage pour Plume. Nous touchons là au cœur du métier de designer : créer l’objet en adéquation avec son époque et son utilisateur. L’objet est pensé (par le designer), fabriqué (par un artisan ou, plus souvent, en usine) puis utilisé (par nous tous, au quotidien). Les objets parlent de nous, de nos habitudes, de nos aspirations, de nos besoins ? Peut-on aujourd’hui se passer de clés USB ?

Du musée au show-room :

La seconde partie de l’exposition est uniquement consacrée au travail de Constance Guisset et de son équipe. Nous passons du musée où les œuvres sont conservées, mises à distance, au show-room où l’on peut les toucher, les utiliser.
On y voit les objets achevés bien sûr, mais aussi les sources d’inspiration de la designer : image d’une œuvre d’art ou d’un film, souvenir de lecture ou simple objet… La création se nourrit au quotidien, mais aussi du quotidien : l’identification d’un besoin ou un cahier des charges peuvent être inspirants. Nous sommes, dans cette partie de l’exposition, associés au processus créatif
.

Légèreté, mouvement et gaité caractérisent son travail :

Et une priorité absolue : le confort !

Actio : à visiter jusqu’au 11 mars 2018 au musée des arts décoratifs : 107-111, rue de Rivoli, 75001 Paris ; ouvert du mardi au dimanche, de 11 heures à 18heures.

 

 

Sandrine Zilli
Sandrine Zilli
Diplômée en histoire de l'art (école du Louvre).